Accueil > Travail > Genre > La question du genre dans la pluriactivité

La question du genre dans la pluriactivité

Revenir à la rubrique

Comprendre les positions des femmes pluriactives dans le milieu rural en Languedoc Roussillon

Aujourd’hui, la pluriactivité est un phénomène qui s’accroît et donc qui interpelle les chercheurs et les acteurs politiques locaux. Lancé sur 3 ans, le projet INTERSAMA s’intéresse à l’INsertion TERritoriale des Systèmes d’Activités des Ménages Agricoles en Languedoc-Roussillon. Notre étude sur six mois s’est concentrée sur une partie de cette population pluriactive : des femmes appartenant à 3 collectifs sur la Région-Languedoc-Roussillon. L’objectif étant d’améliorer les dispositifs d’accompagnement proposés à l’heure actuelle sur les territoires, l’étude - basée uniquement sur leurs discours - tend à comprendre le positionnement et les perceptions des femmes pluriactives sur leur territoire. Cette première approche fait déjà ressortir des aspects singuliers : ces femmes se sont engagées dans la pluriactivité suite à la construction d’un "choix" de vie mêlant leur vie professionnelle et personnelle, leurs convictions, leurs envies… ; une de leurs finalités est l’épanouissement personnel mais en même temps elles sont très engagées sur le territoire : les dimensions de relation, d’échange avec les autres et de transmission sont essentielles ; elles ont une représentation du travail et de l’économie qui leur est propre : la famille et le cadre de vie sont au cœur de leurs priorités ; enfin, ces femmes sont insérées dans des réseaux principalement développés au niveau du voisinage, familial et amical. En croisant les points de vue des femmes avec ceux des acteurs de l’accompagnement qu’elles ont identifiés nous confirmons des éléments observés ou recueillis dans les discours, à savoir : des projets jamais stabilisés, toujours dynamiques, des facilités de ces femmes en matière de prise d’initiatives, de coopération, de réévaluation de leurs projets...